Ma génération dorée

Publié le par Le prof de l'être

Depuis quatre ans, dans mon collège, j'ai une génération d'élèves brillantes. Une de ces générations que je ne rencontrerai qu'une ou deux fois dans ma carrière. Une de ces générations qui vous donne du boulot supplémentaire car ces élèves veulent apprendre toujours plus. Une de ces générations pour qui vous avez envie de vous défoncer pour les voir réussir, leur donner plus de cordes à leur arc. Une de ces générations pour laquelle vous savez déjà que vous pleurerez quand elle partira en fin d'année. Elles ne sont seulement pas douées scolairement, elles possèdent de grands talents : un don pour l'écriture pour quelques-unes, certaines sont des sportives accomplies, d'autres ont de grandes facilités dans les langues étrangères, toutes ont une grande culture. J'en vois faire de très grandes carrières. Elles ont d'ailleurs de l'ambition, elle veulent être médecin, avocate, kinésithérapeute, chirurgienne, vétérinaire, journaliste...Elles savent où elles veulent aller. Je leur souhaite du fond du cœur. 
Il n'en demeure pas moins que j'ai peur pour elles. J'ai peur car dans cette société masculine, on ne laisse pas assez de place aux femmes. Seulement 1/3 font de la recherche scientifique, 20% sont chirurgiennes, 15% dirigent une entreprise, 30 % font de la politique...Je ne parlerai pas des salaires... La parité n'est encore qu'un rêve. Je me dis que c'est injuste car elles méritent le meilleur. Tout simplement parce que l'excellence devrait primer avant des considérations de genre.

Combien d'hommes leur diront dans leur carrière qu'elles n'y arriveront pas ?
Combien de fois essayera-t-on de les décourager ? 
Combien de fois fera-t-on peser une pression sociale sur elles ? 
Combien d'hommes leur feront comprendre que « c'est difficile » d'engager une femme ?
Combien de remarques déplacées entendront-elles ?

Alors j'ai envie de dire à cette génération dorée :
« Allez les filles ! Cassez-tout sur votre passage ! Rien ne pourra vous arrêter. Les cons qui vous feront des réflexions, il ne faut pas y prêter attention. Regardez droit devant et allez aussi loin que vous pouvez. Devenez de grandes scientifiques, médecins, avocates et chirurgiennes, devenez des artistes ! Ma génération dorée, vous allez la faire évoluer cette put*** de société !

 

Publié dans Instantané

Commenter cet article