La Bibliothèque du prof de l'être: Suivez-moi jeune homme, Yaël Hassan

Publié le par Le prof de l'être

Il y a des romans qui vous emmènent grâce à leur intrigue, vous attachent avec leurs personnages. Suivez-moi jeune homme ne fait pas partie de cette catégorie. Disons-le sans ambage, l'intrigue n'est pas très profonde. Thomas , un jeune homme dans un fauteuil, fait la connaissance de Bertrand Pavot, un vieil homme loufoque qui lui révèle que c'est un résistant...de la langue française. Bertrand Pavot (Vous aurez reconnu Bernard Pivot) fait partie de la SPDM, la Société Protectrice Des Mots . Sa mission est de sauvegarder la langue française et ses mots qu'on n'utilise plus. Voici Thomas plongé dans les méandre de la langue française.

Cette intrigue est le prétexte à la découverte de la langue française. Le titre lui-même est à double sens, puisque si Thomas suit Pavot, ce dernier lui explique que « Suivez-moi jeune homme » était aussi un ruban à l'arrière des chapeaux des demoiselles. Inspiré par les 100 mots à sauver de Bernard Pivot, L'auteur réussit le tour de force de les placer tous, que ce soit dans les paroles de Pavot, ou dans la liste des mots à sauver de la langue française. Ces mots sont comme un bon vin, on les déguste et on les laisse traîner en bouche pour en saisir le parfum.

Ce roman ne se complait pas dans l'idée que la langue française était plus belle avant. Il se fait aussi le chantre de son évolution. Le français est une langue vivante qui évolue et s'enrichit un peu plus chaque jour. Ce livre se conclut d'ailleurs par un slam de Mathieu, l'ami de Thomas.

Suivez-moi jeune homme est une œuvre à mettre dans toutes les mains. Des plus anciens qui retrouveront avec nostalgie quelques expressions de leur jeunesse mais aussi aux plus jeunes qui découvriront la complexité de la langue française. Alors, pour s'ébaudir, lisez donc Suivez-moi jeune homme !

Ma note en gifs: 

La Bibliothèque du prof de l'être: Suivez-moi jeune homme, Yaël Hassan

Commenter cet article