Philosophie de couloir 3

Publié le par Le prof de l'être

Quand je me promène dans les couloirs de mon collège, je me pose toujours une foule de questions. En voici quelques unes :

 

 

Est-ce que les professeurs d'Education Musicale ont des problèmes de « do » ?

Pourquoi le café en salle des profs est-il toujours si mauvais ?

Est-ce que les professeurs d'Education Musicale pourraient tout faire avec des « si » ?

Pourquoi les professeurs de lettres n'enseignent-ils pas que l'alphabet ?

Pourquoi suis-je en octobre dans le même état physique qu'en mai ?

Vaut-il mieux avoir « des classes » ou « la classe ».

Est-ce qu'avec les profs de maths, les bons comptes font les bons amis ?

C'est qui le plus fort entre le principal et le proviseur ?

Pourquoi l'envie d'aller aux toilettes est contagieuse quand on est en cours ?

Est-ce que les professeurs de SVT dissèquent aussi les propos des gens ?

Un établissement peut-il faire des EPIs s'il n'a pas de blé ?

Si on écorche une langue vivante, est-ce une tentative de meurtre ?

Peut-on couper le sifflet à un professeur d'EPS ?

Si on peut appeler son fils « Matt » pourquoi on ne pourrait pas le nommer « Langue vivante 2 » ?

Pourquoi les formations ne nous forment à rien ?

Pourquoi le jour de la rentrée on ne rêve que de sortir ?

Publié dans Philosophie de couloir

Commenter cet article