Itinéraire d'un enseignant gâté. (Chapitre 5 fin)

Publié le par Le prof de l'être

Autre possibilité, le parent qui est dépassé par son enfant et qui vient vous voir pour que vous lui donniez des solutions magiques. Il vous sort toujours cette phrase :

« On ne sait plus quoi faire avec lui. »

Ils vous expliquent qu'ils ont tout supprimé à la maison, qu'il n'a plus le droit de sortir, qu'il n'a plus rien dans sa chambre mais que ça ne marche toujours pas. Ils vous prennent pour le Messie. Le problème, c'est que je suis enseignant de Français, pas Hannibal de l'Agence tout risque, celui qu'on appelle en dernier recours. Je ne suis pas là pour donner les bases de l'éducation aux enfants mais pour essayer qu'ils aient des connaissances, des compétences et qu'ils les appliquent. Les enseignants ne sont pas là pour se substituer aux parents et certains ont du mal à saisir cette idée.

Le cas suivant est difficile, celui du parent dont l'élève ne travaillent pas ou perturbe la classe mais qui a des parents qui ne rigolent pas. Si ça peut se limiter à une simple remise des pendules à l'heure devant nous, il se peut que l'on sente parfois que l'élève puisse passer un sale quart d'heure une fois rentré à la maison. J'ai connu cet instant glaçant ou l'enfant, d'habitude pas le dernier à faire le malin a les yeux baissés quand il entend avec un ton plein de froideur, mais lourde de sous entendus, cette phrase :

« On va régler ça à la maison ce soir »

A cet instant précis, ça ne rate jamais, même s'il me casse les pieds à chaque cours, j'ai de la peine pour lui. Je me transforme alors en démineur pour tenter de désamorcer la situation. J'essaye de trouver des choses positives, faire dire à l'enfant qu'il va s'améliorer. Il n'est plus bavard mais plein d'énergie, il ne s'amuse plus en classe mais est créatif. J'ose espérer que ça fonctionne même si je n'en suis pas absolument persuadé.

J'ai gardé le meilleur pour la fin. Le cauchemar de tous les enseignants. Notre véritable Némésis. Le parent qui vient pour en découdre. La tension est aussi palpable que la confrontation entre le Joker et Batman dans The Dark Knight. Son gosse ne fait rien et empêche les autres de travailler ? C'est parce que l'école ne sait pas s'en occuper ou qu'elle s'acharne sur lui ! Puis c'est les autres élèves, ces enfants mal élevés par leur parent qui l'embête ! Et les profs ne l'aiment pas de toute façon. Leur gamin pourrait mettre le feu au collège que ce serait la faute de l'allumette. C'est toujours ce type de parents qui vous remettent en cause, les plus prompt à vous donner des leçons de pédagogie. Tout ça parce qu'eux aussi ont été à l'école, donc ça leur donne le droit de juger notre travail .Est-ce que quand un plombier vient chez moi, je lui dis comment mettre un joint parce qu'une fois dans ma vie j'ai fini Super Mario Bros ? Quand j'ai ces parents en face de moi, il n'y a pas grand chose à faire, j'attends que ça se passe. J'ai juste le droit de garder le silence. De toute façon tout ce que je dirai sera retenu contre moi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article